Affirmation d’un nationalisme wallon, déclaration hasardeuse de la part de Rudy Demotte

Le mercredi 21 août 2013 Bookmark and Share

Le mercredi 21 août 2013

Pour le président des FDF, Olivier Maingain, et la vice-présidente wallonne, Mme Monique Félix, les déclarations du ministre-président de la Région wallonne, le PS Rudy Demotte, en faveur de l’affirmation d’un nationalisme wallon, sont non seulement hasardeuses mais préjudiciables à la Wallonie elle-même.

Si les Fêtes de Wallonie ont pour vocation d’inviter les Wallonnes et les Wallons à se rassembler et à partager des valeurs communes, la Wallonie n’a rien à gagner de l’affirmation d’un nationalisme d’un autre temps. « Le patriotisme est l’amour des siens, le nationalisme et la haine des autres » pour reprendre la formule de Romain Gary.

Par contre, le ministre-président de la Région wallonne et son gouvernement devraient s’atteler à une autre gestion publique de la Wallonie. Non pas pour plaire à ceux qui dénigrent la Wallonie mais par exigence pour la Wallonie elle-même. La Wallonie sera d’autant plus prospère et respectée que sa gestion publique sera exemplaire. Dans ce domaine, les autorités politiques wallonnes ont encore beaucoup à entreprendre.

Les FDF wallons sont plus décidés que jamais à présenter aux Wallonnes et aux Wallons leurs propositions pour mettre fin à la partisanerie, aux sous-régionalismes, aux baronnies d’influence et à l’ultra-régionalisme qui sont autant de causes de l’affaiblissement économique et social de la Wallonie.

Guy Debisschop , porte-parole

-


Articles les plus lus